Anne-Laure GOFARD

 Tout en continuant ses études en école de commerce qui l’amèneront à être chargée de production de documentaires, elle a suivi une formation de comédienne au sein des Ateliers Théâtre Thierry Hamon (2007 à 2011). De 2010 à 2013, elle suit des cours de chant et de techniques vocales auprès d’Alain Larroué ainsi qu’une formation de cinéma auprès de Jérôme Genevray.

Au théâtre elle joue en 2010 dans «Esperanza Café» de Capucine Vignaux mis en scène par Simon Caillaux dans le cadre du festival des nuits d’été argentines au conservatoire du Xème. « Le Fable perdue » (2012) , « Les rêves » (2013) d’Ivan Viripaev mis en scène par Sarah Tick, « La nuit des rois » adaptée par Delphine Lanson. Dirigée par Camille Solal dans « Barbarie Land » et « Ajoutez comme ennemi » au festival d’Avignon off 2012, et dans un diptyque de Diana Ringel autour de l’expressionisme allemand « Juste un instant » et « Just like you » au Théâtre de Belleville 2014.

Avec la compagnie Le Chant des Rives, elle joue dans les différentes versions de la DNAO au Théâtre de Verre et aux Studios de Virecourt.

Elle assiste à la mise en scène Sarah Tick sur la pièce « Pourquoi mes frères et moi on est parti… » d’Hédi Tillette de Clermont Tonnerre (Théâtre de Belleville / La condition des soies Avignon off 2015 / tournée 2016-17).

En août 2015, elle joue dans le long métrage de Martin Almicar « El sonido de las celulas » dont la sortie cinéma au Mexique est attendue pour avril 2016. Elle a pu aussi s’illustrer dans quelques courts-métrages, dont « s’en suis » de Catherine Syben (2011), dans le clip « Manon » de Jil is Lucky (2015).

Depuis 2010, elle donne des cours de théâtre pour enfants dans le cadre des «Ateliers bleus» de la Mairie de Paris en français et en anglais ainsi qu’à Maisons-Alfort.

photo : S. Beilin
photo : S. Beilin